Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact

Le meilleur produit au plus près

Le droit à l'alimentation

Le droit à l'alimentation est reconnu dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme . L'alimentation durable repose sur trois principes, selon la définition adoptée lors de l' Exposition Universelle de Milan en 2015   :

  • être nutritionnellement adéquate et saine
  • être culturellement acceptable, accessible et équitable
  • avoir un faible impact environnemental

Le Département du Pas-de-Calais est directement concerné pour les publics qu'il accompagne et à travers la mise en oeuvre de ses compétences relatives aux solidarités humaines, territoriales et à l'aménagement du territoire. Il a posé dans la délibération-cadre de janvier 2016 le principe de la montée en qualité alimentaire de la restauration pour le développement durable de l'agriculture, dans une logique de "circuit court de proximité", notamment en matière de produits issus de l'Agriculture Biologique. Dans cette dynamique, il a organisé un séminaire le 30 avril 2019 "Agir pour une alimentation durable et de qualité dans l'action du Conseil départemental".

Le Département s'engage

Cet engagement se décline en trois orientations en faveur de l'alimentation durable :

  • la santé des habitants du Pas-de-Calais
  • le respect du bon état écologique des sols, de la biodiversité et de l'environnement
  • l'équilibre économique de la relation producteurs-consommateurs

Dans les collèges

L'engagement en matière de restauration dans les collèges se traduit à la fois par l’amélioration de la qualité des repas, la chasse au gaspillage alimentaire et la prise en compte des différentes dimensions du service.

Dans cet esprit, la formation liée au programme "Plaisir à la Cantine" a été dispensée à une dizaine de collèges. Cette opération se déroule sur toute l’année scolaire et permet d’aborder des thématiques variées autour de l’approvisionnement en circuit court, la qualité nutritionnelle, la maîtrise des coûts ou encore la démarche qualité.

Plusieurs projets de territoire ont émergé. Ils visent à sensibiliser les collégiens, à recréer du lien entre les producteurs locaux et les responsables de restaurants scolaires, et à valoriser une agriculture locale soucieuse de l’impact environnemental.

©CD62/Y.Cadart

  • Exemple à Lens-Hénin, où un projet impliquant les 33 demi-pensions du territoire associe les adjoints gestionnaires et les Chefs de cuisine autours de plusieurs temps forts tout au long de l’année afin de faciliter progressivement le passage d’un approvisionnement ponctuel à des achats en circuit de proximité significatifs.
  • Exemple toujours dans l’Arrageois, avec une mise en relation entre les producteurs et entreprises alimentaires locales, biologiques et régionales avec les professionnels de la restauration collective visant à faire connaître l’offre diversifiée du territoire.
  • Les collèges de l’Audomarois bénéficient, pour la plupart, d’un composteur. Cela permet de sensibiliser les élèves qui participent au tri des plateaux et à des projets pédagogiques transversaux autour du compostage et du gaspillage alimentaire
  • Les territoires du Boulonnais et du Calaisis se partagent un gâchimètre de pain entre les différents collèges. Certains collèges accueillent des animaux (poules, moutons et oies) afin de valoriser les déchets produits par la restauration. 

L’ensemble de ces démarches territoriales est complété à l’échelle départementale par l’action du Laboratoire Départementale d’Analyses qui depuis 2016, réalise un diagnostic qualité annuel des demi-pensions.

Formation au collège Gabriel de la Gorce à Hucqueliers

©CD62/Y.Cadart

Soutenir les initiatives et la production locale

Le Département favorise également l'alimentation durable à travers l' Économie Sociale et Solidaire en repérant les projets émergents dans le cadre des comptoirs à initiatives citoyennes du budget citoyen .

A travers ses outils financiers (Fond d’Aménagement Rural et Développement Agricole (FARDA), Fond d’Innovation territoriale (FIT), appels à projets, etc.), le Département cible les besoins des communes en matière d’équipement et/ou d’aménagement pour améliorer l’approche alimentation durable (approvisionnement local, stratégie d’achat, gaspillage alimentaire, équipement éducatif, équipement de transformation des produits bruts, légumerie, volet foncier, valorisation des déchets) et pose les hypothèses d’un nouveau dispositif d’accompagnement.

Pour en savoir plus

Téléchargez le :

Schéma départemental de l'alimentation durable

Poids : 517,01 ko
Format : PDF
Télécharger

Nos recommandations

Recette de chef : Mousse au chocolat à la patate douce
Lire
Rentrée scolaire 2019-2020 : tous éco-citoyens !
Lire