Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/Actualite-Travaux

Voirie départementale : priorité à la sécurité des usagers

Publié le 26 août 2020

L’été est traditionnellement la saison des grands chantiers de voirie. Profitant de conditions climatiques favorables et de la baisse du trafic routier causé par les vacances scolaires, le Département profite de l’été pour entretenir sa voirie. Si ces chantiers viennent temporairement perturber les habitudes de circulation des automobilistes, ils sont avant tout pour eux la garantie de circuler en toute sécurité. Illustration dans l’Artois.

Le viaduc de Divion sur la RD 301, emprunté chaque jour par plus de 25 000 véhicules circulant à plus de 15 mètres du sol, joue un rôle incontournable pour la mobilité des habitants du secteur. En travaux jusqu’au 18 septembre, la circulation y a en partie été coupée. Un mal nécessaire pour garantir la sécurité des usagers.

Pour assurer la sécurité des ouvriers la mise en place d’une déviation a été nécessaire. Pour réduire son impact et limiter la gêne pour les automobilistes et les riverains, la circulation a cependant été maintenue pour toute la durée du chantier dans le sens Lens-Divion.

2 ans après l'effondrement d’un viaduc à Gênes qui avait marqué les esprits et rappelé l’importance d’entretenir les ouvrages d’arts, ce chantier a pour objectif le remplacement des joints qui assurent la liaison entre les différentes parties du pont. Une nécessité quand on sait que sous l’effet des précipitations et des variations de températures, le béton et les enrobés se dilatent et se rétractent en permanence (l'amplitude maximale des variations sur une année est de l’ordre de 10 centimètres).

Soumis au passage répété des véhicules, les joints du viaduc ont atteint leur durée de vie maximum.

Pour éviter la création d’éclats ou de fissures sur la couche de roulement et le tablier du pont, qui à terme mettraient en péril la structure globale de l’ouvrage, ces joints sont conçus pour prendre en compte ces variations de volume et doivent être remplacés régulièrement. En parallèle de ce travail d’entretien, ce pont, comme l’ensemble des ouvrages d’arts du Pas-de-Calais fait l'objet d’un suivi très minutieux. En plus d’une inspection complète réglementaire planifiée tous les 3 ans, les services du Département ont choisi pour garantir la sécurité de leurs usagers d’ajouter une visite de contrôle et un entretien annuel.

Partie émergée du joint, cette mâchoire mobile viendra faire la jonction au niveau de la couche de roulement entre chacune des parties du pont.

Leur pose nécessite la neutralisation de la chaussée pour que les ouvriers puissent poser le reste du dispositif.

Autre chantier d’importance en cours dans l’Artois, la réfection totale de 6 kilomètres de voies sur la RD 941 (contournement de Béthune). Le chantier se poursuivra par tranches jusqu’en 2021 et le Département a fait le maximum pour maintenir la circulation en double sens chaque fois que les contraintes du chantier le permettent.